Nov 2, 2016

Paroles: °C-ute - Mugen Climax/Singing~Ano koro no you ni~/Ai wa maru de seidenki

1. Mugen Climax

Sayonara amai machi watashi wo kureta hito
Nakiguse waraiai rikutsu no nai yorokobi
Aimai mikansei no ayamachi satotta kedo
Sore wa koi no kisetsu hirameki wa modoranai
Au revoir à cette jolie ville qui m'a construite
Nous avons pleuré et ri, un bonheur sans prétention
J'ai compris mes erreurs ambigües et incomplètes
C'est la saison de l'amour; les étoiles dans les yeux ne vont pas revenir


SHINARIO doori no KARUMA tobikoete kita jinsei
Nozomi ga naku natte ai dake nokotta no
Sorezore no shiawase furikazashite mo
Taorenai futari de tatte iyou ne
Azayaka de ite ne sono mama de ite ne
Kienai maboroshi
Cette vie où je suis passée au-dessus du destin planifié comme un scénario
Mes ambitions ont disparues et seul l'amour est resté

Même si certains bonheurs sont brandis devant nous
Restons ensemble sans osciller
Reste vif comme ça, reste comme tu es
C'est une illusion qui ne peut pas s'éteindre


Mugen KURAIMAKKUSU saigo no yoru
ENDORESU wo kizame zanshin ni
Dakishimete mo kowarenai kurai
Tsuyoku narisugita kara
Un climax tel un rêve; c'est notre dernière nuit
Sculpte l'infini d'une façon inédite
Je ne me briserais pas même si tu m'enlaces
Car je suis devenue trop forte


Anata wa wakannai okaeri kara no kodoku
Soredemo mushinkei ni kisetsu ga megutte yuku
Itsumo homete kureta shikatte kureta
Kitto raku ni naru shi samishiku naru ne
Wasurenai de ite ne akogarete ite ne
Kuchinai omokage
C'est quelque chose que tu ne comprends pas, ce sentiment de solitude après être rentré à la maison
Malgré ça les saisons s'enchaînent insensiblement
Tu m'as toujours complimenté, et fâché contre moi
Nous allons sans doute être enfin libres et se sentir seuls
Ne m'oublies pas, continue de m'admirer
C'est une ombre qui ne peut pas disparaître


Dakara DISUTINII toki wo koete
Onaji Chikyuu funde irareru wa
Tamashii dake soba ni oite ne
Tsuyoku ikite yukeru no
C'est notre destiné; brisons le temps
Et nous pourrons être sur cette même terre
Juste avec ton âme, reste à mes côtés
Et je pourrais continuer à vivre pleinement


Mugen KURAIMAKKUSU saigo no yoru
ENDORESU wo kizame zanshin ni
Dakishimete mo kowarenai kurai
Tsuyoku narisugita...
Un climax tel un rêve; c'est notre dernière nuit
Sculpte l'infini d'une façon inédite
Je ne me briserais pas même si tu m'enlaces
Je suis devenue trop forte...


"...Samishii"
"...Tu me manques"

Dakara DISUTINII toki wo koete
Onaji Chikyuu funde irareru wa
Tamashii dake soba ni oite ne
Tsuyoku ikite yukou ne
C'est notre destiné; brisons le temps
Et nous pourrons être sur cette même terre
Juste avec ton âme, reste à mes côtés
Et je pourrais continuer à vivre pleinement



2. Singing~Ano koro no you ni~

Dare no tame ni watashi wa
Ima koko ni tatteru ka...
Osanaki hi tada daisuki de
Utatteta no wa oboeteru
Pour qui est-ce que je me tiens
à cet endroit là maintenant?
Je me souviens que durant mon enfance
Je chantais simplement parce que j'aimais ça


Yume wo idaiteta kara
Ai wo kanjiteta kara
Mayonaka mo sugoi asa demo
Nigeru koto wa nakatta
Parce que l'on m'a permis de réaliser mes rêves
Parce que j'ai ressenti l'amour
Je ne me suis pas enfuie une seule fois
Même la nuit, où lors des matins difficiles


Furikaeru dake de
Namida ga tomaranai
Tochuu de nagedashitanja
Nai tte shinjiteru
Rien qu'en me rappelant de ça
Mes larmes n'arrêtent pas de couler
Je peux croire
que je n'ai pas tout abandonné en plein milieu


Ima to natte dangen dekiru koto wa
"Yoku ganbatta" tte iu koto
Kazoku ni kekkou atattari shita keredo
Shiawase datta shunkan ga arisugiru
La chose que je peux déclarer fièrement maintenant
c'est "J'ai fais de mon mieux"
Il y a certains fois où j'ai mis mes inquiétudes sur ma famille
Mais il y a trop de moments où je me sentais heureuse


Uso no egao wa DAME ne
Kekkyoku miyaburareteru
Sora sou ne kitto dare yori mo
Issho ni ita monne
Ce n'est pas bien de faire de faux sourires
Parce que les gens finissent par le remarquer
Bien-sûr que tu peux le remarquer
Puisque tu m'as accompagné plus que n'importe qui d'autre


Shuuake wa itsumo
Nebusoku datta na
Seishun no hotondo da wa
Kichou na seishun
A chaque début de semaine
Je manquais de sommeil
C'est ce qui se passait tout le long de ma jeunesse
Ma précieuse jeunesse


Konna hi ga kuru nante shinjirenai ga
Kesshin shita no mo mata jijitsu
Daisuki datta ano kimochi arigatou
Deaete hontou shiawase yo kui nante nai
Je n'arrive pas à croire qu'un tel jour puisse arriver
Mais il est vrai que j'ai pris ma décision
Merci pour ce sentiment que j'ai toujours aimé
Je suis vraiment heureuse de vous avoir rencontré, et je n'ai aucun regret


Konna hi ga kuru nante shinjirenai ga
Kesshin shita no mo mata jijitsu
Daisuki datta ano kimochi arigatou
Deaete hontou shiawase yo kui nante nai
Je n'arrive pas à croire qu'un tel jour puisse arriver
Mais il est vrai que j'ai pris ma décision
Merci pour ce sentiment que j'ai toujours aimé
Je suis vraiment heureuse de vous avoir rencontré, et je n'ai aucun regret


Watashi wa yappa "utatteru watashi" ga suki
Watashi no tame utatteru ano koro no you ni...
J'aime vraiment la personne que je suis quand je chante
Alors je vais chanter pour moi, comme à cette époque-là...



3. Ai wa maru de seidenki

Ah kikkake da nante mou omoidasenai hodo
Sarigenakute tayorinakute
Yoku kangaeta keredo maa NANSENSU na giron
Kiseki to yobu shika nai mitai ne
Ah, la chance est quelque chose de si passager et peu fiable
que je ne peux même pas m'en rappeler
J'y ai beaucoup pensé mais, c'est une discussion pleine de non-sens
Il semblerait que je puisse juste appeler ça un miracle


Kawaita kokoro sureai
Mabataku ma ni hikareai
Hora ne kimochi ga PURASU e nadarete yuku...
Des coeurs qui se déchirent l'un et l'autre
Et qui finissent par tomber amoureux
Tu vois, les sentiments finissent par glisser petit à petit dans le positif...


Konna bukiyou na watashi wo
Mitsukedashite kurete arigatou
Ai wa marude seidenki
Toki ni wa PIRItto shikattari
Nagakute mijikakute koishikute
Hoka ni wa inai no yo tada tada, anata dake
Merci d'avoir trouvé
une fille aussi maladroite que moi
L'amour c'est comme l'électricité statique
Des fois ça craque et ça saute
C'est parfois pour toujours, familier, on adore ça
Il n'y a personne d'autre, juste toi


Ah toki ga tatsu hodo ni otona ni naru tabi
Kowaresou de fuantei de
Omoide no omomi taerarenai toki
Anata ga ita kara hikatte irareta
Ah, au fur et à mesure du temps je deviens adulte
J'ai l'impression que je vais casser, je me sens instable
Quand je ne pouvais plus supporter le poids de mes souvenirs
C'est parce que tu étais là que j'ai pu continuer à briller


Yozora wo ryuusei ga kiru
Dokoka de anata mo miteru?
Sorya ne kotoba ja shirajirashiku naru kedo...
Une étoile filante passe dans le ciel
Est-ce que tu la regardes quelque part toi aussi?
En disant ça à travers les mots ça fait un peu superficiel, mais...


Konna bukiyou na watashi wo
Mimamotte ite kurete arigatou
Ai wa marude seidenki
Tagai tsunageru TEREPASHII
Damatte mo kakushite mo tsuujichau
Doko ni mo inai no yo tada tada, anata dake
Merci d'avoir toujours protégé
une fille aussi maladroite que moi
L'amour c'est comme l'électricité statique
Une télépathique qui nous relie tous les deux
Qui se comprends même si on ne dit rien ou qu'on le cache
Je n'ai trouvé personne d'autre, juste toi


Kogarashi ni kajikamidashita yubisaki
Sukitootta kisetsu no kehai
Anata to iu atatakai sonzai
Watashi ga omoide ni naru mae ni
Anata ni hayaku atte tsutaetai no
Le bout de mes doigts engourdi par le froid
Le signe d'une saison qui change
Cette présence chaleureuse qui s'appelle "toi"
Avant que je ne devienne qu'un souvenir
J'aimerais vite te voir pour te l'avouer


Anna chiisakatta watashi wo
Mitsukedashite kurete arigatou
Ai wa marude seidenki
Toki ni wa PIRItto shikattari
Nagakute mijikakute koishikute
Hoka ni wa inai no yo tada tada, anata dake
Merci d'avoir trouvé
une fille si petite que moi
L'amour c'est comme l'électricité statique
Des fois ça craque et ça saute
C'est parfois pour toujours, familier, on adore ça
Il n'y a personne d'autre, juste toi


Mienai unmei no ito
Taguriyosete kurete arigatou
Tatoe guuzen datta to shite mo
Tatoe hon no isshun demo ii no
Ashita mo asatte mo zutto zutto
Wasurenai de ite ne onegai, yakusoku yo
Le fil invisible de la destiné
Merci de nous avoir rapproché l'un et l'autre
Même si ce n'était qu'une simple coïncidence
Je serais heureuse même si cela ne dure qu'un petit instant
Demain et après-demain, pour toujours
Ne m'oublies pas, s'il te plaît, c'est une promesse

No comments:

Post a Comment